5. VOUS SAVEZ QUOI?

LA VIS DE BLOCAGE DE VOTRE DEUXIEME ETAGE 

A certaines occasions, j’observe qu’il y a des plongeurs qui tournent la vis de blocage de leur deuxième étage. Quand je leur demande pourquoi ils font ça, les réponses sont des plus variées :

 

« ……c’est pour que ça me donne plus d’air ! »

 

« pour que j’aille plus en profondeur »

 

« …..pour être franc, j’essaie de voir à quoi ça sert ! »

 

Il est clair que la vis de blocage a une fonction, mais ce n’est pas celle que les gens pensent, j’espère pouvoir ôter les doutes qu’il y a sur ce simple dispositif. Les deuxièmes étages, quand ils sont compensés, ont un système mécanique dont le ressort exerce une force opposée à la pression qu’il y a à l’intérieur du tuyau et qui est contenue dans la soupape au moyen d’un poinçon et qui est actionnée au moyen d’un levier.

Ce ressort doit être serré pour qu’en plus de faire obstacle à la pression qui vient du tuyau, il permette d’inspirer avec un effort similaire à la respiration naturelle (cracking d’ouverture) et qu’en plus, il nous fournisse un volume de litres d’air contenu dans des paramètres corrects, c’est-à-dire et pour bien ne se comprendre « ni trop ni pas assez, juste ce qu’il faut ».

 

Obtenir ceci n’est pas très difficile quand on dispose des outils et des instruments adéquats. Cette opération se réalise au moyen d’une vis de blocage, laquelle applique plus ou moins une tension au ressort, en augmentant l’effort inspiratoire ou « cracking d’ouverture ».

 

Jusqu’à maintenant tout est assez clair, aussi complexe que peut paraître mon explication, je suis allé à l’essentiel. Bien et maintenant, que se passe-t-il avec cette maudite vis ?

 

Ce qui est sûr, c’est que lorsque le technicien qualifié, après la révision annuelle, règle les valeurs de pression intermédiaire du premier étage et l’effort inspiratoire dans le deuxième étage et l’OCTOPUS, la vis se trouve dans la position la plus ouverte, c’est-à-dire qu’elle exerce la pression minimum sur le ressort (celui qui agit sur la soupape), la raison est très simple.

Dans l’utilisation normale du matériel, la soupape qui agit sur le scellage reste marquée sur le bord aiguisé de celui-ci et chaque fois la marque se fera plus profonde (à peine quelques microns) mais assez pour que la tension du ressort ne soit pas suffisant pour contenir la pression du tuyau, en provoquant la fuite que nous avons pour habitude de décrire comme « FIL DE BULLES ».

Si le technicien réglait le cracking d’ouverture dans n’importe quelle autre position de la vis, serrée au maximum, lorsque le détendeur commence à nous prévenir avec le fil de bulles, le seul recours possible de la vis est de la desserrer ce qui aura pour effet précisément le contraire de ce qui est voulu, le fil de bulles sera un jet d’eau plutôt gênant.

 

C’est à ce moment, pas avant, que l’utilisateur doit serrer très peu (d’un quart en un quart de tour par exemple) jusqu’à ce que la fuite disparaisse, et c’est à ce moment que l’on devrait apporter son matériel à réviser.

 

La raison, très simple : en serrant la vis, on donne une plus grande tension au ressort, en augmentant le cracking d’ouverture ou ce qui revient au même, le détendeur deviendra plus dur pouvant causer un stress respiratoire.

 

Je voudrais faire remarquer une chose sur le réglage de vos détendeurs. Quand vous envoyez réviser un détendeur à un service technique agréé, vous devez demander qu’ils révisent les trois éléments basiques, c’est-à-dire le premier et le deuxième étages et l’octopus.

 

Il ne faut pas penser que l’OCTOPUS ne sera pas utilisé, car il serait terrible d’avoir besoin de donner de l’air à un camarade et devoir finir l’immersion, palier de sécurité inclus, en partageant l’air et l’anxiété.

Aussi, il faut prendre en compte que le cracking d’ouverture s’est adapté à la pression intermédiaire de ce premier étage ; en bref, je ne vous recommande pas de changer sur un autre premier étage puisqu’inévitablement, les calibrages varieront c’est pourquoi, probablement, le fonctionnement de votre deuxième étage ne sera pas celui souhaité.

 

J’espère avoir dissipé les possibles doutes que vous aviez par rapport à cet élément de notre matériel et vous avoir aidé.

flowchecklogo_edited.png

Lundi au jeudi: de 9h30 à 13h30 et de 14h30 à 19h

Vendredi: de 9h30 à 15h30

  • Instagram App Icon
  • Wix Facebook page
  • Pinterest App Icon
  • Icono social Twitter

 

 

C/ del Cardenal Reig 13, 08028 Barcelona

+34 936 672 710

administracion@flowcheck.es